• Se connecter

Début de la seconde décade de mai : "période des Saints de Glace"

Les Saints de Glace sont traditionnellement fêtés les 11, 12 et 13 mai de chaque année. D'après les croyances populaires européennes, saint Mamert, saint Pancrace et saint Servais étaient implorés par les agriculteurs et mis à contribution pour éviter l'effet sur les cultures d'une baisse de la température à cette période.
 
Quelques dictons :
  • « Attention, le premier des saints de glace, souvent tu en gardes la trace. »
  • « Saints Pancrace, Servais et Boniface apportent souvent la glace. »
  • « Avant Saint-Servais, point d'été ; après Saint-Servais, plus de gelée. »
  • « Quand il pleut à la Saint-Servais, pour le blé, signe mauvais. »
  • « Saint-Servais quand il est beau, tire Saint-Médard de l'eau. »
  • « Mamert, Pancrace, Servais sont les trois saints de Glace, mais Saint-Urbain les tient tous dans sa main. »
  • « Saint-Servais, Saint-Pancrace et Saint-Mamert font à trois un petit hiver. »
Le froid éventuel de cette période ne s'explique pas par les "Saints de Glace".

Ceux-ci ont été inventés pour souligner que c'est la dernière période de l'année où le refroidissement nocturne (souvent par nuit de rayonnement avec un ciel clair, d'ailleurs) est suffisant pour générer des gelées en plaine (dans nos Hautes Fagnes, c'est plus tardif...).

Il faut comprendre les Saints de Glace comme "dernière période où des gelées peuvent se produire si la situation est favorable" et non comme on l'entend souvent, par déformation "période de l'année favorable aux situations donnant les dernières gelées".

On dirait que c'est la même chose, mais ça ne l'est pas du tout et c'est ça la nuance! Donc non, non et non: oubliez les dictons; c'est simplement la situation atmosphérique générale la cause du froid éventuel de cette période.

Statistiquement, la température moyennée sur de nombreuses années ne baisse pas comme par magie durant ces quelques jours de mai (Saints de Glace) MAIS, simplement, la date des gelées les plus tardives, si elles arrivent, ne dépasse généralement pas cette période en plaine. D'ailleurs, certaines périodes des Saints de Glace ont été très douces voire carrément caniculaires, mettant alors à mal les dictons à ce sujet, comme en mai 1998 où la barre des 30°C a été atteinte à Uccle le 11.

Saint Servais, martyr
et troisième "saint de glace".

Newsflash

  • Résumé juillet 2017

    Résumé juillet 2017

    juillet 2017 a été caractérisé par des températures, des précipitations et par une insolation proches des normales.
  • Tendances saisonnières du 31 juillet

    Tendances saisonnières du 31 juillet

    Quelles sont les tendances prévues pour cette fin d'été ? Détails pour les 3 prochains mois pour nos abonnés PREMIUM.
  • Résumé climatologique de juin 2017

    Résumé climatologique de juin 2017

    Juin 2017 : des températures très exceptionnellement excédentaires, des précipitations et une insolation globalement dans les normes.
  • Il y a 50 ans : tornades en Belgique

    Il y a 50 ans : tornades en Belgique

    Les 23, 24 et 25 juin 1967, l’Europe du nord-ouest (et la Belgique) a sûrement connu l’un des pires épisodes tornadiques de son histoire.

Prochains jours

Dimanche 10° 21°
Lundi 12° 19°
Mardi 14° 24°
Mercredi 15° 28°
Jeudi 12° 23°

Relevé à 20:50

  • Ostende : 17°
  • Gand : 17°
  • Anvers : 18°
  • Bruxelles : 18°
  • Charleroi : 17°
  • Namur : 16°
  • Liège : 16°

Météo à la une

  • Consulter MeteoBelgique partout

    Consulter MeteoBelgique partout

    MeteoBelgique vous accompagne partout, via votre PC, tablette ou smartphone !
  • Modèle WRF

    Modèle WRF

    MeteoBelgique vous propose ses cartes du modèle WRF à maille fine.
  • Météogramme WRF

    Météogramme WRF

    Consulter nos propres météogrammes basés sur le modèle WRF pour n'importe quel code postal en Belgique !

Observation temps réel

Bruxelles (NOH) à 20:54
Température : 18.0°C
Pression : 1025 hPa
Humidité : 68%
Précipitation (24h) : 0 mm
Vent : Nord (très faible)