• Se connecter

La position des centres de pression et des masses d'air (à 850 hPa)

12345678910111213141516171819202122232425262728293031
Agrandir l'image

12345678910111213141516171819202122232425262728293031
Agrandir l'image

Période Type de masse d'air Cause
du 1 au 4

Maritime 

Basses pressions Nord Belgique
du 5 au 8

Maritime polaire

Dépressions Mer du Nord <-> Europe Est
du 9 au 10

Maritimle

Anticyclone Espagne <-> France
du 11 au 16

 Continental

Crète Anticyclone Açores -> Bretagne -> Allemagne
du 17 au 22
Maritime Basses pressions Nord Belgique
du 23 au 27
Continental Dépression Espagne et Anticyclone GB <-> Europe Est
du 28 au 31
Maritime tropical Dépression Atlantique

Bilan chiffré du mois



Quelques valeurs pour la station d'Uccle :

 

Température
en °C

Précipitations en litres / m² (jours)

Insolation
en heures

Valeurs

9.6

47.7 (10)

155.9

Normales 1981-2010*

6.8

70.0 (17.8)

114.0

Ecart

2.8

-22.3 (-7.8)

41.9

Chart will load here
 

* Note importante concernant les moyennes : à partir de janvier 2010, nous utliserons les moyennes de la période 1981-2010 qui feront office de normales, afin de mieux coller à la réalité récente du réchauffement climatique global.

Le bilan complet se trouve ici : Relevés pour mars 2017.
Retrouvez aussi nos graphes mensuels de nos stations du réseau MeteoBelgique sur le lien ici.

Commentaire

Ce mois de mars 2017 a été caractérisé par des températures très exceptionnellement excédentaires, des précipitations déficitaires, normales en quantités mais très anormales en fréquence, et par une insolation anormalement excédentaire. (Station de référence : Uccle).

On retiendra de ce mois de mars une valeur record de la température moyenne depuis 1833 à Uccle avec une valeur de 9.6°C, le précédent record était de 9.5°C en 1991. De même, avec une valeur du minimum du mois de 2.0°C, le mois de mars 2017 n'aura compté aucun jour de gel à Uccle mais déjà deux jours supérieurs à 20°C en toute fin de mois, sous un soleil généreux.


De beaux nuages (Altocumulus castellanus) à l'arrière plan, photographiés
à Villers-la-Ville, au soir du 28 mars 2017.
Photo : Jérémy Lokuli (Jérémy L. Weather Photography).

Le mois de mars 2017 commence avec un premier jour sombre : l’insolation de ce jour n’atteint que 6 minutes à Uccle. A noter que le matin du 1er, on observe toujours une couverture neigeuse complète dans les Hautes-Fagnes, en après-midi, cette neige fond cependant, et disparaît complètement la nuit suivante. A peine un peu moins gris le lendemain, le 2, mais toujours des températures assez proches des normales saisonnières.

Les températures seront un peu à la hausse les 3 et 4 mars, mais le temps reste bien nuageux et gris : ces deux jours resteront sans la moindre minute d'insolation à Uccle.
Le 4 mars, en fin d’après-midi on a observé au passage d'un front froid, des cumulonimbus orageux sur Liège avec petite tendance à l'arcus. Les précipitations dans ces régions ont atteint 14.2 mm à Angleur, 9.0 mm à Bierset. Mais si l'on excezpte les Hautes Fagnes et la Camoine, les précipitations sont restées limitées, généralement inférieures à 5 mm.
À noter que le passage du front froid, parfois accompagné de rafales de vent, une baisse marquée des températures a été observée à l’est du pays. À Elsenborn, la température passe ainsi de 10.3°C à 17h à 3.9°C à 18h.

Une petite tendance au rafraîchissement - suite à l'arrivée de masses d'air maritimes polaires - aura lieu les quelques jours suivants. Le 5, les précipitations sont parfois modérées, jusqu'à 24.3 mm à Bièvre. A Uccle, comme en de nombreux endroits du pays, on reste en dessous des 10 mm : 7.4 pour la station bruxelloise.
Conséquence du petit refroidissement, le 6 mars, en altitude, l’air est assez froid avec –32°C au niveau 500 hPa (vers 5300 mètres) mais relativement bien réchauffé par le bas par l’Océan. Dans les Hautes-Fagnes, cela suffit tout juste, cependant, pour donner un enneigement. La couverture neigeuse, quoiqu’assez mince, est complète le matin et demeure presque complète jusqu’au soir. Les températures minimales et maximales sont de –0.2°C et 2.1°C à Mont-Rigi. Rebelote pour le 7 mars : notre pays se trouve dans une vague circulation de nord-ouest avec une petite baisse temporaire des températures. C’est cependant suffisant, à nouveau, pour qu’il neige en Haute Belgique, avec en matinée une couverture à nouveau bien complète à Mont-Rigi (mais neige fondante l’après-midi). Bastogne se réveillera également dans la blancheur.

Si le 7 aura quand même été un peu plus ensoleillée entre les averses, le 8 mars sera une nouvelle journée sombre, avec 0 minute d’insolation à Uccle et aussi pas mal de précipitations (12.3 mm). Les précipitations ont été parfois abondantes à Mont-Rigi (36.5 mm), à Bièvre (22.8), Sivry (21.8) et Buzenol (21.6).
Il s'agira temporairement de neige en Haute Fagnes, mais la couche, incomplète, ne perdurera pas après midi.

La tendance au radoucissement se confirmera le 9 mars, de même qu'une tendance à un temps plus sec qui concernera une bonne partie de la seconde décade. On atteindra jusqu'à 15.8°C à Kruishoutem (14.0°C à Uccle). Mais les éclaircies de la nuit suivante amèneront du gel dans les basses couches comme à Anvers (–1.2°C), Retie (–0.3°C) et Sint-Katelijne-Waver (–0.2°C). En Haute Belgique et en Gaume, les températures ne sont guère différentes, avec par exemple –1,0°C à Aubange et à Mont-Rigi, –0.8°C à Buzenol, –0.2°C à Elsenborn et –0.1°C à Saint-Hubert.
Les températures maximales sont un brin plus basses que la veille, mais se situent toujours à des valeurs élevées pour la saison, jusque 14.8°C à Sivry.

Le 11 mars, toujours quelques gelées le matin, suivies d'un temps très doux l'après-midi : -0.3°C à Anvers, mais jusqu'à -2.9°C à Elsenborn. L'après-midi, les 15°C sont dépassés principalement dans les vallées et les endroits encaissés : 16.0 à Sivry, à peine quelques dixièmes en moins à Dourbes (15.9), Hastière (15.8) et Angleur (15.6). Le maximum sera atteint à Bièvre (16.1).

Le 12 sera une vraie journée printanière ! L’Ardenne connaît à peu de choses près les mêmes températures que la veille, avec 16.6°C à Bièvre, mais la douceur s’impose bien mieux en plaine et dans les vallées. C’est ainsi que Dourbes monte jusqu’à 19.2°C, Hastière jusqu’à 19.0°C et 18.8°C à Angleur. A Uccle, on atteindra 18.0°C.

Les deux jours suivants seront un peu moins chaud, suite au passage d'un reste de front froid le 13, qui, s'il n'apportera pas de précipitations, apportera quelques champs nuageux et fera tourner le vent au Nord-Ouest.

Un autre vieux front plus ou moins dégénéré, nous concernera aussi le 15 mars : il traversera notre pays sons forme de faible front froid avant de tendre à remonter sous forme de front chaud. Ce front est responsable d’un très léger ralentissement de la hausse des températures déterminée par le cycle diurne. Malgré cela, les températures maximales dépassent encore allègrement les 15°C en de très nombreux endroits (comme par exemple à Uccle avec 16.4°C, Koersel avec 16.8°C, Angleur avec 17.3°C et Kruishoutem avec même 18.4°C).


La vallée des Lacs de l'Eau d'Heure sous une couche d'Altostratus translucidis, le 23 mars 2017.
Photo : Webcam MeteoBelgique de la station de Cerfontaine (Roger David)


Le 16 mars, l’influence anticyclonique redevient nettement prédominante. Avec un petit vent de sud (tendance sud-est sur l’est du pays et sud-ouest sur l’ouest du pays) et après la dissipation de quelques brumes matinales, le ciel est serein ou presque (très rares cirrus) et les températures montent haut pour la saison, avec 15 à 16°C sur les hauteurs et 17 à 18°C en plaine. Localement, les températures montent encore davantage, comme à Koersel et Dourbes avec 19.7°C, Bièvre avec 19.3°C. A noter que le matin en cette station, le minimum n'était que de -0.7°C, soit un écart thermique sur la journée de 20°C ! A Elsenborn, le minimum est descendu jusqu'à -3.8°C.

Mais le temps changera radicalement pour cette fin de seconde décade : retour de la grisaille (A Uccle on enregistrera que 3 minutes de soleil les 18, 19 et 20 mars, après un 17 mars déjà fort peu lumineux (135 minutes à peine) : le rtour d'un temps plus perturbé sera aussi au menu, avec le passage de nombreux fronts durant cette période.
Les températures aussi sont en chute libre : on n’enregistrera plus que 10 à 12°C comme maximum à Uccle en cette fin de deuxième décade, ainsi qu'au début de la troisième (10.4°C le 21 mars).

A noter, pour le 18 mars, quelques cotes pluviométriques abondantes, à l'est de notre pays, suite à l'ondulation d'un front sur ces régions; on a ainsi enregistré 43.0 mm à Mont-Rigi et 18.3 mm à Retie. Pour Mont-Rigi, si on ajoute celles déjà enregistrées le 17 mars, on arrive à un total de 61.1 mm d'eau en 48h !

Le 22 mars, une nuit dégagée et un air maritime frais se continentalisant sont responsables d’une nuit plutôt froide par endroit. De façon générale, les minima se situent entre 3 et –1°C en Basse et Moyenne Belgique (2.0°C à Uccle, minimum le plus bas de ce mois de mars 2017) et entre –2 et –3°C sur les Hauts-Plateaux. Mais des valeurs plus froides sont observées aux endroits exposés. À Elsenborn, le minimum est de –6.7°C tandis qu’il atteint –4.6°C à Bièvre. La Campine et la Gaume connaissent aussi un bon petit gel avec –2.2°C à Koersel, –1.9°C à Buzenol et –1.8°C à Kleine Brogel, Genk et Aubange.
Une influence anticyclonique et un vent qui reste orienté au sud-est nous valent une belle journée, ensoleillée avec formation de quelques formations nuageuses dans le courant de la journée.

Un nouveau changement de temps s'opérera dès le 23 mars, pour nous donner un temps sec et de plus en plus doux, sous l'influence de masses d'air d'origine continentale.

Le 28 mars, les pressions demeurent assez hautes sur nos régions, mais une petite perturbation à caractère orageux parvient à se développer quand même, d’abord sur la France puis sur la Belgique. Le temps est chaud pour la saison, et d’abord serein ou presque (rares cirrus, rares altocumulus). L’après-midi, des cumulus parviennent à se développer. Quelques unes de ces cellules convectives parviendront à se développer en (modestes) averses orageuses (comme par exemple à Ciney).

Les températures sont particulièrement élevées pour cette période de l'année, avec des maxima de 17 à 18°C sur les hauteurs et de 19 à 20°C en plaine. De ce fait, de nombreuses stations ont leur première journée avec une température atteignant ou dépassant les 20°C. Quelques valeurs : Angleur : 21.7°C, Koersel, Kruishotem et Kleine Brogel : 21.1°C. A nouveau, des écarts parfois supérieurs à 20°C sont observés entre le jour et la nuit, comme à Aubange (–0.2°C/20.0°C).

Les deux derniers jours seront particulièrement chauds pour la saison. La barre des 20°C aura été dépassé ces deux jours à Uccle (21.8°C le 30, maximum du mois de mars 2017 en cette station). La plus haute valeur sera relevée à Angleur (23.5°C),

Le 31 mars 2017, une ligne de convergence, suivie d’un front froid, met fin à la période d’extrême douceur printanière. Elle générera de beaux spécimens de nuages convectifs, mais sans plus.
Mais le thermomètre, en avant de la ligne de convergence et du front froid, monte encore ce 31 mars jusqu’à 23.7°C à Koersel, qui connait ici sa plus haute températures de ces 33 dernières années enregistrée en cette station, et  aussi 23.0°C à Kleine Brogel, 22.9°C à Angleur.
Dans la région de Bruxelles, la température monte allègrement jusqu’à 20°C en tout début d’après-midi, puis redescend, ce qui fait que le maxima sera de 20.2°C à Uccle, un peu plus bas que la veille.


Développements convectifs générant des Cumulonimbus au dessus de Gand
en soirée du 28 mars 2017.
Photo : Jérémy Lokuli (Jérémy L. Weather Photography).

 

Écart aux normales des températures et précipitations pour l'Europe occidentale.

 201603temp 
Écart des températures moyennes mensuelles par rapport aux normales (en °C)

 201603prec 
Pourcentages des précipitations mensuelles par rapport à la normale (100)

Source : NOAA

Comparaison avec nos tendances saisonnières.

Le mois de mars a commencé comme nous l'avions annoncé : doux mais perturbé la première décade, et poursuite d'un temps doux mais plus sec en seconde décade. Le début de la dernière décade fut plus frais et à nouveau plus perturbé, avec des giboulées très temporaires; mais cette tendance, que nous avions annoncée comme dominante pour la dernière décade fit finalement place à un temps très doux, particulièrement ensoleillé pour cette fin de mois de mars. Résultat des courses : une dernière décade aux températures particulièrement douces et à l'ensoleillement particulièrement généreux : au total, le mois de mars va flirter avec le record au niveau température moyenne, tandis que l'insolation, encore largement déficitaire le 20 mars, va finalement être excédentaire à l'heure du bilan mensuel.

Les Tendances saisonnières pour mars 2017
(publiées le 28 février pour nos abonnés Premium)



mars 2017

Indice confiance : 70%
Mois de mars assez perturbé et doux, et plus frais en fin de mois.
Température
(écart à la normale)
Légèrement supérieure à la normale
Chart will load here
Précipitations
(% de la normale)
Conformes à la normale
Chart will load here
Insolation
(% de la normale)
Légèrement inférieure à la normale
Chart will load here
Résumé 1ère décade 2ème décade 3ème décade
Type de temps
Température

Proche de la  normale Lors de notre précédente analyse, nous disions que la douceur de la fin février devrait rapidement faire la place à un temps plus frais avec les giboulées classiques.
Déjà les tous derniers jours de févriers ont été plus froids, avec le retour des giboulées, grésil en plaine, et même neige en Ardenne. Mais cette tendance aux giboulées ne perdurera pas. Rapidement, dès les premiers jours du mois, une tendance vers des températures plus douces s'imposera, mais le temps globalement perturbé se maintiendra durant toute la première décade. La seconde décade devrait être plus sèche, mais toujours sous une relative douceur.
Changement quand même par rapport à notre dernière analyse du mois dernier : la fin du mois de mars devrait à nouveau être plus fraîche, avec des températures plus froides que la normale pour pareille époque de la saison, mais la tendance sera à nouveau à un temps perturbé : cela pourrait donner lieu à un nouvel (et dernier ?) enneigement des Hautes Fagnes.

Newsflash

  • Résumé avril 2017

    Résumé avril 2017

    avril 2017 : températures légèrement déficitaires, des précipitations très anormalement déficitaires en quantités, une insolation légèrement excédentaire.
  • Tendances saisonnières du 30 avril

    Tendances saisonnières du 30 avril

    Quelles sont les tendances prévues pour mai, juin et juillet ? Détails pour les 3 prochains mois pour nos abonnés PREMIUM.
  • Résumé mars 2017

    Résumé mars 2017

    Températures très exceptionnellement excédentaires, précipitations déficitaires, normales en quantités mais très anormales en fréquence, et insolation anormalement excédentaire.
  • Régions polaires : le climat a-t-il perdu le Nord ?

    Régions polaires : le climat a-t-il perdu le Nord ?

    Des conditions tout à fait inédites s’observent en région polaire. Signe d'une rupture d'équilibre ?

Prochains jours

Jeudi 10° 25°
Vendredi 13° 27°
Samedi 14° 30°
Dimanche 15° 30°
Lundi 17° 27°

Relevé à 18:03

  • Ostende : 19°
  • Gand : 25°
  • Anvers : 25°
  • Bruxelles : 26°
  • Charleroi : 24°
  • Namur : 23°
  • Liège : 23°

Météo à la une

  • Consulter MeteoBelgique partout

    Consulter MeteoBelgique partout

    MeteoBelgique vous accompagne partout, via votre PC, tablette ou smartphone !
  • Modèle WRF

    Modèle WRF

    MeteoBelgique vous propose ses cartes du modèle WRF à maille fine.
  • Météogramme WRF

    Météogramme WRF

    Consulter nos propres météogrammes basés sur le modèle WRF pour n'importe quel code postal en Belgique !

Observation temps réel

Opwijk à 18:06
Température : 26.2°C
Pression : 1022 hPa
Humidité : 42%
Précipitation (24h) : 0 mm
Vent : Est (faible)