• Se connecter

La position des centres de pression et des masses d'air (à 850 hPa)

123456789101112131415161718192021222324252627282930
Agrandir l'image

123456789101112131415161718192021222324252627282930
Agrandir l'image

Période Type de masse d'air Cause
du 1 au 2

Maritime Polaire

Dépression Mer Baltique
du 3 au 10

Maritime Polaire

Dépression Mer Nord => Nord France=> Danemark => Europe Centrale
du 11 au 13

Continental

Anticyclone Atlantique => Europe centrale
du 14 au 20
Maritime (Polaire) Basses pressions Mer de Norvège
du 21 au 22
Maritime Tropical Dépression Nord France => Mer Nord
le 23
Maritime Dépression Espagne
du 24 au 27
Continental Anticyclone GB / Mer du Nord
du 28 au 30

Continental

Hautes pressions proches de nos régions

Bilan chiffré du mois



Quelques valeurs pour la station d'Uccle :

 

Température
en °C

Précipitations en litres / m² (jours)

Insolation
en heures

Valeurs

6.1

93.2 (19)

63.6

Normales 1981-2010*

6.8

76.4 (18.8)

66.3

Ecart

-0.7

16.8 (0.2)

-2.7

Chart will load here
 

* Note importante concernant les moyennes : à partir de janvier 2010, nous utliserons les moyennes de la période 1981-2010 qui feront office de normales, afin de mieux coller à la réalité récente du réchauffement climatique global.

Le bilan complet se trouve ici : Relevés pour novembre 2016.
Retrouvez aussi nos graphes mensuels de nos stations du réseau MeteoBelgique sur le lien ici.

Commentaire

Ce mois de novembre 2016 a été caractérisé par des températures et une insolation conformes aux normales. Les précipitations, normales en fréquence furent légèrement excédentaires en quantités, tout en restant, ici aussi dans les normes. (Station de référence : Uccle).
On retiendra de ce mois les premières gelées nocturnes généralisées sur tout le pays et les premières neiges (et premier enneigement, de 9 jours) en Hautes-Fagnes, ainsi que la tempête du 20 novembre sur la Manche puis la Mer du Nord ayant généré des vents supérieurs à 100 km/h en certains endroits de Belgique.

Altocumulus et Fractocumulus au soir du 9 novembre 2016,
à Sart-Dames-Aveline (Brabant Wallon).
Photo : Jérémy Lokuli (Jérémy L. Weather Photography).

Le 1er novembre 2016 sera une journée de transition, après le 31 octobre, dernière journée de temps agréable d'arrière saison. Ce premier jour du mois, une perturbation en provenance du nord va traverser notre pays. Mais d’abord, le temps est encore assez doux et assez beau, quoique voilé de cirrus. Les températures atteignent une quinzaine de degrés partout en Basse et Moyenne Belgique, et à peine moins sur les hauteurs (13 à 14°C). Mais les vents s’orientent rapidement au nord-ouest, voire au nord sur la bande côtière. A Uccle, c'est ce 1er novembre que sera enregistré la plus haute température du mois (14.7°C), juste avant que la perturbation ne passe avec des nuages accompagnés d’un peu de pluie ou de bruine et d'une baisse sensible de la température.

Cette perturbation nous concernera encore le lendemain, avec des averses, notamment vers le nord du pays où quelques cotes de précipitations plus importantes sont notées, comme par exemple à Essen (6.8 mm).

La suite de la première décade sera faiblement perturbée, avec des températures en légères baisse constante jusqu'au 9 novembre, jour durant lequel le minimum ne sera plus que 1°C à Uccle.

Déjà le 4 novembre, des éclaircies nocturnes ont généré des gelées sur le sud du pays, avec –2.2°C à Buzenol et à Aubange.

Le 6 novembre 2016, la proximité d’un noyau dépressionnaire (nord des Pays-Bas) au sein d’un air assez froid nous vaut une journée nuageuse et froide, avec localement de très fortes précipitations. Le maximum de précipitations est mesuré à Stabroek avec 38.4 mm, suivi d’Essen avec 21.5 mm et de Deurne avec 19.0 mm. Les températures n’atteignent souvent que 7°C en Basse et Moyenne Belgique, mais sur les hauteurs, il fait déjà franchement froid, avec un maximum de 1.4°C à Mont-Rigi. Dès le milieu de l’après-midi, le gel s’installe dans les Hautes-Fagnes. Il ne manque désormais plus que les précipitations, dans cette région, pour que l’hiver s’y installe vraiment.

Ce sera le cas le lendemain, le 7 novembre : le premier enneigement au sol de la sasion hivernale est observée en matinée dans les Hautes-Fagnes. Pour ces régions, cet enneigement est très légèrement en avance sur la date moyenne, qui est le 10 novembre. L’enneigement le plus précoce y a été observé le 3 octobre 1994. L’année passée, le premier enneigement y a été observé le 14 octobre, avec trois jours consécutifs avec enneigement (les 14, 15 et 16 octobre).

Le 9 novembre, des précipitations plus abondantes seront mesurées avec par exemple 19.0 mm à Bierset, 16.5 mm à Uccle et à Stree (Huy), 15.9 mm à Passendaele, etc.

Avec un vent de sud tournant à l’est , c’est d’abord de l’air continentalisé assez froid qui nous est acheminé, ensuite en soirée, les vent d’ouest à nord-ouest nous amènent de l’air maritime tout aussi froid. Les maxima se situent entre 5 et 7°C en Basse et Moyenne Belgique (8°C sur l’extrême ouest) et entre 1 à 3°C sur les Hauts Plateaux : il s’ensuit qu’il neige sur les hauteurs. À Mont-Rigi, la couche de neige préexistante s’épaissit en soirée, pour passer de 2 cm (19 heures) à 5 cm (22 heures), puis 12 cm (7 heures, le 10 novembre).

C'est ce jour, le 10 novembre 2016, que la couche de neige a été la plus importante de ce premier épisode d'enneigement dans nos Hautes-Fagnes (jusqu'à plus de 12 cm par endroits), permettant aux plus impatients de s'adonner durant quelques heures aux joies du ski de fond. On notera encore 7 cm à 19 heures. La lente fonte continuera mais une couche complète perdurera jusqu'au matin du 15 novembre, donnant 9 jours d'enneigement; même pour nos Hautes-Fagnes, un événement d'enneigement si long dans la durée reste remarquable aussi tôt dans la saison hivernale. Même si des enneigements peuvent déjà avoir lieu en octobre, comme par exemple l’année passée, des enneigements persistants ne sont pas si fréquents aussi tôt dans la saison. Seule l’année 2004 a connu un enneigement à peu près équivalent à pareille saison, commençant le 9 novembre.

Vue des Hautes Fagnes sous une douzaine de centimètres de neige,
au Signal de Botrange. Cette neige persitera quelques jours, la couche
maximale sera atteinte le 11 novembre, date de la photo.
Photo : Alexis Papapanayotou.

Le 12 novembre 2016, sous un ciel serein, le centre du pays connait des gelées parfois prononcées : la température minimale la plus basse sera de –4.1°C, enregistrée à Anvers-Deurne. A Uccle, on enregistre ce jour la première gelée de la saison hivernale avec une valeur de -2.2°C. Le lendemain, Uccle connaîtra un nouveau jour de gel, quoi que moins prononcé (-1.0°C)

Sous des températures qui repartent désormais à la hausse dès le 14 novembre, les précipitations seront abondantes à partir du 15 novembre jusqu'en fin de seconde décade. Ainsi, le 16 novembre 2016, les températures sont partout élevées (13°C en plaine à 8 heures, 8 à 9°C sur les hauteurs) et le total des précipitations, sur 24 heures et relevées à 8 heures du matin, dépasse parfois les 20 mm, comme à Mont-Rigi (22.0 mm) et à Uccle (20.9 mm).

Le 17, les précipitations ont à nouveau été abondantes, plus particulièrement sur l’ouest et le nord du pays, mais aussi encore sur le centre. On a ainsi mesuré au pluviomètre : Kruishoutem : 25.3 mm, Deurne : 24.0 mm, Beitem et Middelkerke 22.2 mm pour le top 4 des stations officielles les plus arrosées.

Le 18 novembre, notre pays finit par se retrouver à l’arrière de différents systèmes frontaux, dans une traîne que l’on peut qualifier d’active au sein d’une masse d’air polaire maritime. Il s’agit d’une masse d’air froide qui s’est fortement réchauffé dans les basses couches au-dessus de l’Océan et de la Mer du Nord, dont les eaux sont encore assez chaudes, mais aussi sur nos terres qui en sont pas encore vraiment froides non plus. Il en résulte des températures de 5 à 7°C en plaine, ce qui est très modérément froid, mais –4°C vers 1300 mètres d’altitude (niveau 850 hPa) et –33°C vers 5250 mètres (niveau 500 hPa). C’est surtout cette dernière température qui peut être considérée comme très froide, avec plus de 10°C en dessous des moyennes saisonnières à cette altitude. Cette grande différence entre l’air en surface et l’air en altitude génère une assez forte instabilité, soutenue par une bonne dynamique atmosphérique et générant des averses sous des cumulus et des cumulonimbus.

Ces traînes actives, en plus, ne sont pas uniformes. Des discontinuités s’y présentent, pouvant former de véritables lignes d’averses (grains). Une telle ligne d’averses a formé un bel arcus, visible vers 15 heures dans le Tournaisis et poursuivant sa route jusqu’à Bruxelles, où il apparaît peu après 16 heures. Cette ligne de grains s’accompagne de quelques bonnes rafales et surtout de fortes chutes temporaires de la température de 5°C environ.

Ce 18 novembre 2016, vers 15h40, un arcus annonçant une ligne
de grains arrive sur Ellignies-Sainte-Anne.
Photo : Webcam MeteoBelgique.

Le 20 novembre 2016, une dépression, baptisée "Nanette" par les météorologistes allemands, se creusant rapidement et fortement (en dessous de 970 hPa) sur la Manche (« kanaalrat » en néerlandais) vers le milieu de la nuit, puis ressort de la Manche au niveau de Calais-Douvres en début de matinée pour se retrouver sur le sud de la Mer du Nord en milieu de journée.

Il en a résulté des vents de tempête particulièrement forts, occasionnant de nombreux dégâts. Voici quelques valeurs de rafales maximales :

Littoral : Zeebrugge : 115 km/h (entre 10 et 11 heures), Middelkerke : 97 km/h (à plusieurs reprises, entre 9 et 11 heures), Coxyde : 101 km/h (entre 9 et 10 heures)
Intérieur des terres : Zelzate (Gand) : 86 km/h (entre 11 et 12 heures), Beitem (Roulers) : 97 km/h (entre 9 et 10 heures), Chièvres : 97 km/h (à plusieurs reprises, entre 9 et 11 heures), Anvers : 101 km/h (entre 11 et 12 heures), Zaventem : 94 km/h (entre 12 et 13 heures), Gosselies : 90 km/h (entre 11 et 12 heures), Bierset : 86 km/h (entre 13 et 14 heures)

Journée très douce pour la saison ce 21 novembre 2016. Voici quelques valeurs maximales : Kruishoutem : 15.4°C, Koersel : 15.1°C et Angleur : 14.9°C.

La pluie est arrivée en cours d'après-midi mais n'a pas été le fruit de la ligne de convergence, mais du front froid. Si les précipitations ont été modestes dans la plupart des régions, cela n’a pas été le cas pour le sud du pays, où une ondulation sur le front en question a généré de fortes précipitations. À Aubange, il est tombé 22 mm de précipitations, 15 mm à Arlon et 14 mm à Buzenol, Chiny et Rossignol.

La tempête "Nannette" touche notre pays et son littoral,
comme ici à Bredene, le 20 novembre 2016.
Photo : Alexis Papapanayotou.

A noter le 22 novembre en soirée, vers 17 heures, le ciel a été particulièrement flamboyant pendant un bref instant à Bruxelles et dans les provinces de Brabant avec le rougeoiement des altocumulus.        

Le 23 novembre, des températures exceptionnellement élevées pour la saison ont été observées localement en Belgique. On notera entre autres les 17.6°C de Humain, les 16.2°C de Bierset, les 16.0°C de Dourbes.

La fin de la troisième décade verra un refroidissement progressif, alors que le temps redevenait sec sur la Belgique. Le minimum à Uccle, encore de 9.7°C le 22 novembre, descendra progressivement au fil des derniers jours du mois pour atteindre, le 30 novembre, -3.7°C à Uccle. C'est aussi le minimum le plus froid du mois en cette station, qui aura finalement enregistré 4 jours de gel en ce mois de novembre.

Mais déjà le 29 novembre, des températures remarquablement froides ont été enregistrées en Belgique. Nous avons atteint -9.0°C à Gouvy, -7.9°C à Elsenborn, -5.7°C à Kleine Brogel et à Mont-Rigi; pour les températures minimales des stations du réseau officiel ayant descendu sous la barre des -5°C. A Uccle, le minimum du 29 fut de -3.0°C.

La nuit du 29 au 30 novembre, les minima sont bas pour la saison, avec –10.8°C à Elsenborn (première valeur sous les -10°C pour la saison hivernale 2016-2017 en Belgique), –9.2°C à Gouvy, –8.3°C à Bièvre, –8.0°C à Buzenol, et encore –7.6°C à Dourbes, –7.5°C à Kleine Brogel, –7.1°C à Deurne et –5.7°C à Middelkerke (mais –0.5°C à Zeebruges). 

Les 3 derniers jours du mois ont été particulièrement ensoleillés mais sans pour cela être chauds : nous sommes ainsi restés ces trois jours sous la barre des 5°C sous un vent parfois désagréable. Ces trois jours pleinement ensoleillés ont cependant été suffisants pour faire remonter l'insolation de novembre à des valeurs proches des normales, alors qu'il était largement déficitaire encore en début de dernière décade.

Cet automne nous aura gratifié de nombreux couchers de soleil particulièrement
photogéniques, comme ici à Sart-Dames-Aveline, le 22 novembre 2016.
Photo : Jérémy Lokuli (Jérémy L. Weather Photography).


 

Écart aux normales des températures et précipitations pour l'Europe occidentale.

 201601temp 
Écart des températures moyennes mensuelles par rapport aux normales (en °C)

 201601prec 
Pourcentages des précipitations mensuelles par rapport à la normale (100)

Source : NOAA

Comparaison avec nos tendances saisonnières.

Lors de notre dernière analyse des tendances saisonnières de la fin octobre, nous avions annoncé que le mois de novembre allait commencer sur un mode assez froid avec les premières neiges en Haute Belgique et ce fut le cas. La seconde décade avait été annoncée comme plus douce et ce fut également le cas à partir du 14 novembre avec un net radoucissement. Le retour d'un temps à dominance anticyclonique en cours de dernière décade, avant un refroidissement pour ces derniers jours de novembre : tout cela avait aussi été annoncé lors de nos dernières tendances saisonnières du mois dernier.

Les Tendances saisonnières pour novembre 2016
(publiées le 31 octobre pour nos abonnés Premium)



novembre 2016

Indice confiance : 70%
Mois d'abord perturbé, retour d'un temps plus calme en fin de période.
Température
(écart à la normale)
Conforme à la normale
Chart will load here
Précipitations
(% de la normale)
Conformes à la normale
Chart will load here
Insolation
(% de la normale)
Conforme à la normale
Chart will load here
Résumé 1ère décade 2ème décade 3ème décade
Type de temps
Température

Proche de la  normale Le soleil généreux et la douceur de la fin octobre ne devrait pas faire long feu : la grisaille et la fraîcheur devraient s'imposer rapidement lors de cette première décade, de même que la pluie ; d'abord timidement, elle s'imposera franchement en cours de cette première décade. Les premiers flocons de neige devraient quant à eux faire leur apparition en Hautes Fagnes.
Sous un temps souvent perturbé, la seconde décade devrait néanmoins être plus douce et le soleil faire quelques apparitions, mais ce ne sera jamais de très longue durée.
Le temps devrait redevnir nettement plus calme et anticyclonique en fin de cette seconde décade, et en troisième (mais les brouillards, parfois givrants devraient parfois mettre du temps à se dissiper), avant un changement de temps en toute fin de mois, avec le placement d'une dorsale anticyclonique amenant des courants maritimes polaires et le retour d'averses hivernales.

Newsflash

  • Les Noëls blancs en Belgique

    Les Noëls blancs en Belgique

    Analyse statistique sur l'enneigement à Noël en Belgique durant ces 30 dernières années.
  • Résumé octobre 2017

    Résumé octobre 2017

    Octobre 2017 : températures anormalement excédentaires, quantité de précipitations anormalement déficitaires, insolation normale
  • Neige en automne : pas si rare ?

    Neige en automne : pas si rare ?

    La neige est évidemment surtout présente en hiver, mais il arrive parfois qu'elle arrive dès l'automne, dans nos Hautes Fagnes bien sûr,mais parfois aussi dans le reste du pays.
  • Tendances saisonnières du 31 octobre

    Tendances saisonnières du 31 octobre

    Que nous réserve l'hiver cette année ? Pour tout savoir jusqu'à trois mois, via notre abonnement PREMIUM
  • Flash du 17 octobre: Soleil rouge !

    Flash du 17 octobre: Soleil rouge !

    Ce matin beaucoup de Belges l'auront vu : un soleil rouge-orangé, alors que le soleil était déjà levé depuis un bon moment. Explications.

Prochains jours

Mardi 10° 11°
Mercredi 12°
Jeudi 15°
Vendredi 10°
Samedi 10°

Relevé à 11:00

  • Ostende : 13°
  • Gand : 12°
  • Anvers : 12°
  • Bruxelles : 10°
  • Charleroi : 9°
  • Namur : 9°
  • Liège : 10°

Météo à la une

  • Consulter MeteoBelgique partout

    Consulter MeteoBelgique partout

    MeteoBelgique vous accompagne partout, via votre PC, tablette ou smartphone !
  • Modèle WRF

    Modèle WRF

    MeteoBelgique vous propose ses cartes du modèle WRF à maille fine.
  • Météogramme WRF

    Météogramme WRF

    Consulter nos propres météogrammes basés sur le modèle WRF pour n'importe quel code postal en Belgique !

Observation temps réel

Rumillies à 11:05
Température : 10.5°C
Pression : 1015 hPa
Humidité : 92%
Précipitation (24h) : 14 mm
Vent : Sud (faible)