• Se connecter

La position des centres de pression et des masses d'air (à 850 hPa)

12345678910111213141516171819202122232425262728293031
Agrandir l'image

12345678910111213141516171819202122232425262728293031
Agrandir l'image

Période Type de masse d'air Cause
du 1 au 3

Maritime

Dépression GB => Allemagne
du 4 au 5

Maritime

Dépression Sud Irlande
du 6 au 12
Continental Antitcyclone Scandinave
du 13 au 15
Maritime Dépression Espagne => Ouest Irlande
le 16
Maritime Tropical Dépression Irlande
du 17 au 23
Maritime Dépression Irlande => Allemagne
du 24 au 25

Continental

Dépression Ouest du Portugal
du 26 au 30

Maritime

Hautes pressions proches de nos régions

Bilan chiffré du mois



Quelques valeurs pour la station d'Uccle :

 

Température
en °C

Précipitations en litres / m² (jours)

Insolation
en heures

Valeurs

9.7

50.7 (13)

108.8

Normales 1981-2010*

11.1

74.5 (16.6)

112.6

Ecart

-1.4

-23.8 (-3.6)

-3.8

Chart will load here
 

* Note importante concernant les moyennes : à partir de janvier 2010, nous utliserons les moyennes de la période 1981-2010 qui feront office de normales, afin de mieux coller à la réalité récente du réchauffement climatique global.

Le bilan complet se trouve ici : Relevés pour octobre 2016.
Retrouvez aussi nos graphes mensuels de nos stations du réseau MeteoBelgique sur le lien ici.

Commentaire

Ce mois d'octobre 2016 a été caractérisé par des températures anormalement inférieures aux normales, des précipitations légèrement déficitaires (en fréquence et quantité) mais restant dans les normes et une insolation conforme aux normales. (Station de référence : Uccle).
On retiendra de ce mois un mois à nouveau sous dominance anticyclonique, comme en témoigne la pression atmosphérique très anormalement élevée pour ce mois avec 1020.9 hPa à Uccle.

Vue des Hautes Fagnes en ce début octobre, le 5 à Mont-Rigi. On remarque une certaine
sécheresse dans la végétation, consécutive à 4 mois de précipitations déficitaires d'affilée.
Photo : Alexis Papapanayotou.

Sans vraiment être froids, les premiers jours du mois d'octobre 2016 ont été relativement perturbés. Des orages ont même éclaté ci et là sur le territoire. Mais progressivement, ce sera de l'air continental qui se mettra en place en seconde partie de première décade pour se prolonger en début de seconde : les précipitations disparaîtront progressivement, tandis que sous des brumes et des brouillards tenaces, le centre du pays ne verra pas très souvent le soleil pour autant (à l'exception du 5 octobre) : de ce fait les températures seront de plus en plus fraîches. Le 12 octobre, sous un ciel couvert et quelques pluies en matinée, la température n'atteindra plus que 8.5°C à Uccle comme maximum dans l'après-midi.

Mais l'air continental commence à lentement faire place à de l'air maritime, même si celui-ci a lieu par retour d'est. Du 10 au 14 puis du 18 au 20, nous aurons ainsi deux période de temps frais et perturbé, coupé par un épisode chaud pour la saison : le 16 octobre sera particulièrement remarquable : sous un soleil radieux, avec un ciel souvent serein en matinée, garni de quelques cirrus l’après-midi et occupé le soir, ici et là, par quelques altocumulus, les températures sont monté assez haut pour la saison, avec 20 à 21°C en de nombreux endroits en Basse et Moyenne Belgique, et 15 à 16°C sur les Hauts Plateaux (et 17-18°C en Gaume). Les plus hautes valeurs ont été de 21.5 à Koersel, 21.3°C à Angleur et Hastière. A Uccle, ce fut le jour le plus chaud de l'année (comme dans beaucoup d'endroits en Belgique), mais la barre des 20°C n'aura tout juste pas été atteinte (19.9°C).

Un front froid aborde notre pays en soirée, puis ralentit et produit une très légère ondulation la nuit au-dessus de la Flandre qui génère une zone orageuse avec pas mal de précipitations, mais très régionales (Izegem : 26 mm, Passendaele : 25 mm, Beitem : 18 mm, Wingene : 17 mm). Quelques précipitations modérées, voire assez fortes, ont encore été observées au littoral (Blankenberge : 16 mm ; Coxyde : 9 mm et Middelkerke : 8 mm), ainsi qu’au Hainaut (Rumillies : 9 mm ; Kain : 9 mm), sinon le plus souvent, il a fait sec ou presque.

Intermède de douceur et de soleil, la fin de la seconde décade et le début de la troisième seront à nouveau soumis à un temps plus frais et plus perturbé.

Belles couleurs crépusculaires après une belle journée très douce pour la saison
le 16 octobre à Jemeppes-sur-Meuse.
Photo : Bernard Radelet.

Comme on peut le voir sur les cartes synoptiques en haut de la page, un anticyclone très stable, né sur le nord de la Mer du Nord le 1er octobre, installé sur la Scandinavie du 3 au 14 octobre, puis sur l’Europe du nord-est depuis le 15 octobre, a influencé notre temps, de façon directe ou indirecte, mais permanente. De ce fait, les perturbations sont soit arrêtées dans leur progression vers l’est, soit obligées de suivre un parcours beaucoup plus méridional. Elles nous influencent certes encore, mais selon des schémas assez inhabituels, avec une fréquence accrue de vents à composante orientale.

Le 22 octobre, alors que l’anticyclone précité campe toujours sur le nord-est de l’Europe, une petite dépression qui depuis plusieurs jours faisait quasi du sur-place au-dessus de nos régions, s’est retrouvée affaiblie et centrée, vers midi, sur la frontière entre les Pays-Bas et l’Allemagne. L’occlusion qui s’est enroulée autour d’elle ne représente plus grand-chose à l’intérieur des terres, mais possède encore néanmoins un caractère parfois très actif au littoral et sur l’ouest du pays. Cette dépression s’accompagne d’un air assez froid en altitude, de l’ordre de –26°C au niveau 500 hPa (5510 mètres). La stabilité des basses couches font en sorte qu’à l’intérieur des terres, cela n’a que des conséquences limitées, mais au-dessus de la Mer du Nord, avec des eaux encore à 15-16°C, l’instabilité est remarquablement bonne, on peut même voir un superbe arcus en Flandre occidentale.

Les averses, quant à elles, se sont vraiment développées qu’à quelques dizaines de kilomètres à l’intérieur des terres seulement, avec notamment 5,8 mm à Kruishoutem.

Bel arcus photographié en Flande Occidentale, montrant l'instabilité de cette région,
boostée par la mer du Nord encore chaude, le 22 octobre 2016.
Photo : Els Van Bockstael, via Noodweer Benelux.

Le lendemain, le 23 octobre donnera une belle journée sous le soleil au littoral, tandis que ailleurs, les brumes et stratus persisteront la journée. Le 23 aura été ainsi une journée fort froide sous le brouillard et sous un léger vent d'est. Le gel était présent en de nombreux endroits le matin : Zaventem : –0.2°C ; Retie : –0.5°C ; Kleine Brogel : –1.3°C (A Uccle, pourtant proche de Zaventem, les températures ne sont pas descendues sous les 2.1°C, mais il s'agit quand même de la température la plus basse enregistrée en cette station pour ce mois d'octobre et les maxima seront restés fort bas pour la saison dans la région précitée, avec par exemple 5.9°C à Zaventem, 6.6°C à Kleine Brogel et 7.2°C à Uccle et à Beauvechain. Ici aussi, c'est ce jour que fut enregistré à Uccle le maximum le plus bas du mois.

Avec un anticyclone qui se placera au dessus de nos régions, le temps de la dernière semaine d'octobre 2016 redeviendra sec et de plus en plus doux, alors que le soleil sera à nouveau de la partie. Le 31 octobre, sous un soleil généreux toute la journée, la température est ainsi montée jusqu'à 17.7°C à Uccle (et jusqu'à 19.4°C à Hastière), ce qui reste remarquable pour une fin octobre !

Les arbres se parent de belles couleurs automnales, sous un soleil
et une douceur automnaux encore bien agréables ce 30 octobre 2016.
Photo : Bernard Radelet.

 

Écart aux normales des températures et précipitations pour l'Europe occidentale.

 201601temp 
Écart des températures moyennes mensuelles par rapport aux normales (en °C)

 201601prec 
Pourcentages des précipitations mensuelles par rapport à la normale (100)

Source : NOAA

Comparaison avec nos tendances saisonnières.

Avec un 4e mois consécutif aux précipitations en dessous des normes, octobre 2016 aura continué à être sous dominance anticyclonique, comme prévu. Seule la seconde décade fut vraiment perturbée mais nous l'avions annoncé. La première décade fut finalement plus froide que ce que nous avions prévu, le soleil ayant eu plus de peine que prévu à venir à bout des brumes et brouillard. Temps anticyclonique d'automne ne rime pas toujours avec beau temps et douceur : nous en avons eu la confirmation ce mois-ci. 

Les Tendances saisonnières pour octobre 2016
(publiées le 30 septembre pour nos abonnés Premium)



octobre 2016

Indice confiance : 70%
Une belle première partie de mois avec un agréable temps d'arrière saison... Ensuite temps nettement plus automnal.
Température
(écart à la normale)
Légèrement supérieure à la normale
Chart will load here
Précipitations
(% de la normale)
Légèrement inférieures à la normale
Chart will load here
Insolation
(% de la normale)
Légèrement supérieure à la normale
Chart will load here
Résumé 1ère décade 2ème décade 3ème décade
Type de temps
Température

Proche de la  normale Avec un mois de septembre qui est rentré parfaitement dans les prévisions du mois dernier, il n'y a logiquement que très peu de changements dans notre analyse saisonnière pour ce mois d'octobre par rapport au mois dernier.
Après un tout début de mois mitigé, le temps redeviendra beau et doux pour la saison à partir du 3 octobre et pour toute la suite de la première décade, même si les nuits seront parfois assez fraîches, ciel serein et masses d'air continentales obligent.
La seconde décade devrait voir le retour d'un temps moins doux et aux perturbations atlantiques s'imposant progressivement : le temps sera nettement plus automnal en cette seconde partie de mois, mais, pour cette période, on ne devrait pas trop s'écarter des normes au niveau températures et précipitations.

Newsflash

  • Résumé avril 2017

    Résumé avril 2017

    avril 2017 : températures légèrement déficitaires, des précipitations très anormalement déficitaires en quantités, une insolation légèrement excédentaire.
  • Tendances saisonnières du 30 avril

    Tendances saisonnières du 30 avril

    Quelles sont les tendances prévues pour mai, juin et juillet ? Détails pour les 3 prochains mois pour nos abonnés PREMIUM.
  • Résumé mars 2017

    Résumé mars 2017

    Températures très exceptionnellement excédentaires, précipitations déficitaires, normales en quantités mais très anormales en fréquence, et insolation anormalement excédentaire.
  • Régions polaires : le climat a-t-il perdu le Nord ?

    Régions polaires : le climat a-t-il perdu le Nord ?

    Des conditions tout à fait inédites s’observent en région polaire. Signe d'une rupture d'équilibre ?

Prochains jours

Lundi 19° 31°
Mardi 16° 23°
Mercredi 11° 22°
Jeudi 10° 24°
Vendredi 12° 26°

Relevé à 17:00

  • Ostende : 20°
  • Gand : 27°
  • Anvers : 26°
  • Bruxelles : 29°
  • Charleroi : 28°
  • Namur : 29°
  • Liège : 31°

Météo à la une

  • Consulter MeteoBelgique partout

    Consulter MeteoBelgique partout

    MeteoBelgique vous accompagne partout, via votre PC, tablette ou smartphone !
  • Modèle WRF

    Modèle WRF

    MeteoBelgique vous propose ses cartes du modèle WRF à maille fine.
  • Météogramme WRF

    Météogramme WRF

    Consulter nos propres météogrammes basés sur le modèle WRF pour n'importe quel code postal en Belgique !

Observation temps réel

Rossignol à 17:10
Température : 29.6°C
Pression : 1011 hPa
Humidité : 52%
Précipitation (24h) : 0 mm
Vent : Sud-Ouest (très faible)