• Se connecter

La position des centres de pression et des masses d'air (à 850 hPa)

123456789101112131415161718192021222324252627282930
Agrandir l'image

123456789101112131415161718192021222324252627282930
Agrandir l'image

Période Type de masse d'air Cause
du 1 au 3

Maritime

Dépression Danemark
le 4

Maritime

Dépression Mer Nord
du 5 au 6

Maritime

Anticyclone Atlantique
le 7

Maritime

Anticyclone Irlande
le 8

Maritime

Anticyclone Mer du Nord 
du 9 au 11

Continental

Anticyclone Scandinavie
du 12 au 15

Maritime

Dépression Ouest Irlande => Ecosse
du 16 au 18

Maritime

Dépression Golfe Gascogne => Mer Nord => Scandinavie
le 19

Maritime

Dépression Bénélux
du 20 au 21

Maritime

Anticyclone Manche => Europe Ouest
du 22 au 24

Maritime

Dépression Islande => Norvège
le 25

Maritime

Anticyclone Atlantique
du 26 au 30 Continental Anticyclone GB => Danemark

Bilan chiffré du mois



Quelques valeurs pour la station d'Uccle :

 

Température
en °C

Précipitations en litres / m² (jours)

Insolation
en heures

Valeurs

13.5

59.1 (21)

142.5

Normales 1981-2010*

14.9

68.9 (15.7)

143.0

Ecart

-1.4

-9.8 (5.3)

-0.5

Chart will load here
 

* Note importante concernant les moyennes : à partir de janvier 2010, nous utliserons les moyennes de la période 1981-2010 qui feront office de normales, afin de mieux coller à la réalité récente du réchauffement climatique global.

Le bilan complet se trouve ici : Relevés pour septembre 2015.
Retrouvez aussi nos graphes mensuels de nos stations du réseau MeteoBelgique sur le lien ici.

Commentaire

Le mois de septembre 2015 fut caractérisé par des températures normalement déficitaires, des précipitations normalement déficitaires en quantité mais normalement excédentaires en fréquence, ainsi qu'une insolation proche des normales. (Station de référence : Uccle).

Ce mois restera dans les mémoires comme le plus froid mois de septembre depuis 2001 mais aussi et surtout par le passage, le 16 septembre, d'un front orageux qui a dégénéré en tornade dans la région d'Hotton à Melreux, près de Marche-en-Famenne.

 Couleurs irisées au crépuscule, à Visé, le 28 septembre 2015.
Photo : Daniel Dyja.

Le mois de septembre a commencé, dès le 1er, avec des orages sur l'est de la Belgique. Ceux-ci ont été accompagnés de précipitations abondantes (26 mm au Mont Rigi et 38 mm à Buzenol).

La suite de la première décade du mois fut fraîche, légèrement perturbée et assez sombre, ce n'est qu'à partir du 9 septembre que le soleil se montra plus généreux avec une hausse des températures, et le retour, pour 4 jours de températures maximales supérieures à 20°C à Uccle.

Le retour d'un temps perturbé concerna à nouveau notre pays ensuite durant toute la seconde décade, avec des températures souvent proches des normales.

Le 16 septembre est une journée particulière qu'il convient de faire sortir du lot. Déjà, la veille, des précipitations localement intenses ont été enregistrés au sud de notre pays, avec 25.5 mm à Aubange et jusqu'à 31.7 mm à Buzenol.
Mais le 16, une perturbation frontale complexe, qui a repris en son sein les restes de l'ex-tempête tropicale Henri, va copieusement arroser nos régions. Ici encore, ce seront toujours ces mêmes régions du sud et de l'est du pays qui seront les plus arrosées, les régions à l'ouest de la Belgique resteront nettement plus épargnées. Ainsi on observera 27.5 mm à Buzenol, 28.1 mm au Mont Rigi, 30.2 mm à Saint-Hubert, 31.6 mm à Bièvre, et jusqu'à 37.0 mm à Aubange.

Des phénomènes orageux ont accompagnés le passage de cette perturbation frontale, avec la formation de supercellules. L'une d'elle a généré une tornade, qui a produit des dégâts dans la région d'Hotton, à Melreux, entre Marche-en-Famenne et Durbuy.

Vue de la tornade qui va toucher Melreux, le 16 septembre 2015 dans l'après-midi.
Cette photo provient d'une vidéo, dans laquelle on distingue parfaitement la rotation de la tornade.

Photo : Estelle Cockx.

Selon le collectif Belgorage qui a effectué une analyse sur le terrain, la tornade a parcouru une distance d'environ 7 km, son intensité maximale a été estimée F2 sur l'ancienne échelle de Fujita. L'IRM l'estime quant à elle à F1, mais au vu des dégâts filmés, l'échelle F2 a bel et bien été atteinte par endroits.

Tous les éléments étaient présent pour la génération d'orages sévères, de supercellules, voire de tornade : beaucoup de chaleur et d'humidité, apportée par la perturbation et des restes de l'ex-tempête tropicale récemment phagocytée par la perturbation, le Jet-stream puissant, bien placé proche de nos régions, un gradient important des températures sol-altitude et des cisaillements de vent très importants. Bref, tous les éléments étaient là pour un cocktail détonnant : ce fut le cas sur l'est de notre pays en cet après-midi du 16 septembre... 

Dégâts consécutifs à la tornade de Melreux. On remarque les arbres étetés,
souvent caractéristiques d'une tornade. Elle sera classée F2 sur l'échelle de Fujita.

Photo : Geoffrey Maillard, de Belgorage.

Des dégâts suite au vent ont aussi été signalés en Gaume principalement, mais là la cause est à rechercher auprès des rafales descendantes (downburst). Ce fut le cas à Virton, Etalle ou encore à Buzenol, où une rafale de 115 km/h a été enregistrée.

En fin de seconde décade, et surtout en troisième, les températures deviendront nettement plus fraîches, surtout la nuit, alors que les précipitations deviendront plus rares, voire inexistantes en fin de mois. Dès le 25 septembre, le soleil reprendra ses droits et arrivera à compenser, jusqu'en fin de mois, un déficit d'insolation assez marqué : le mois terminera à quelques dizaines de minutes près, tout à fait dans les normes pour ce paramètre. Cette insolation des derniers jours, et les nuits bien dégagées, à l'exception de quelques bancs de brumes ou brouillards localisés, dans les vallées principalement, ont permis de bien profiter de l'éclipse de lune la nuit du 27 au 28 septembre, la "super lune rouge" : une newsflash expliquant ce phénomène est disponible sur notre site ici.

Super Lune Rouge : une éclipse de lune très spectaculaire dans la nuit du 27 
au 28 septembre 2015, 
avec des conditions météorologiques optimales pour l'observation.
Montage et photos réalisés par Bernard Gonsette.

Ciel dégagé oblige, les matinées furent souvent froides, pas très loin du gel. Notons, par exemple les 1.8°C enregistrés comme minimum à Gouvy le 26 septembre et les 0.8°C à Elsenborn le matin du 28 septembre. A noter qu'à Uccle, le minimum du mois, le 26, a atteint 6.8°C. 


Brumes dans la vallée et près des lacs, plein soleil au dessus,
au matin du 28 septembre 2015 à Cerfontaine.

Photo : webcam de la station de Cerfontaine, de Roger David.

 

Écart aux normales des températures et précipitations pour l'Europe occidentale.


Écart des températures moyennes mensuelles par rapport aux normales (en °C)

 
Pourcentages des précipitations mensuelles par rapport à la normale (100)

Source : NOAA

Comparaison avec nos tendances saisonnières.

Septembre a été légèrement plus sec que la normale et à l'insolation proche des normales, comme cela a été prévu. Par contre il fut finalement plus frais qu'attendu et la seconde décade que nous attendions comme une période agréable de temps d'arrière saison, fut rapidement perturbée par les restes d'une dépression tropicale qui s'est invitée dans le rail des dépressions atlantiques : la période de beau temps arrivera, mais en toute fin de mois et avec une fraîcheur persistante. Résultat en demi-teinte donc.

Tendances saisonnières pour septembre 2015

(publiées le 31 août 2015 pour nos abonnés Premium)



septembre 2015

Indice confiance : 70%
Encore de belles périodes, sauf en début et fin de mois.
Température
(écart à la normale)
Conforme à la normale
Chart will load here
Précipitations
(% de la normale)
Conformes à la normale
Chart will load here
Insolation
(% de la normale)
Légèrement supérieure à la normale
Chart will load here
Résumé 1ère décade 2ème décade 3ème décade
Type de temps
Température

Proche de la  normale Nous avions évoqué le mois dernier une détérioration du temps en fin de mois d'août et un début de septembre assez mitigé : ce sera le cas, même si cette détérioration du temps devrait se poursuivre toute la première décade, nos régions étant soumises à des masses d'air polaires assez instables, circulant sur le flanc est d'un anticyclone placé trop loin de la Belgique pour nous garantir sa protection des perturbations. Bref, après une dernière décade d'août encore bien chaude, la première décade de septembre soufflera le froid : la barre des 20°C pourrait même ne plus être dépassée. Un début d'automne qui ressemblera presque à un temps de giboulées de mars ou d'avril, avec fraîcheur et averses fréquentes.

Une seconde décade plus stable et plus douce se dessine néanmoins avec un anticyclone cette fois mieux placé pour nous. Quelques belles journées d'arrière-saison sont au programme, avant une nouvelle dégradation des conditions météorologiques pour la fin de ce premier mois de l'automne météorologique, mais sans réelle fraîcheur cette fois, les températures restant plus proches des normales saisonnières. 

Newsflash

Prochains jours

Jeudi 15° 22°
Vendredi 13° 21°
Samedi 15° 23°
Dimanche 16° 23°
Lundi 14° 23°

Relevé à 16:20

  • Ostende : 20°
  • Gand : 22°
  • Anvers : 21°
  • Bruxelles : 21°
  • Charleroi : 20°
  • Namur : 20°
  • Liège : 21°

Météo à la une

  • Consulter MeteoBelgique partout

    Consulter MeteoBelgique partout

    MeteoBelgique vous accompagne partout, via votre PC, tablette ou smartphone !
  • Modèle WRF

    Modèle WRF

    MeteoBelgique vous propose ses cartes du modèle WRF à maille fine.
  • Météogramme WRF

    Météogramme WRF

    Consulter nos propres météogrammes basés sur le modèle WRF pour n'importe quel code postal en Belgique !

Observation temps réel

Kain (Mt. St. Aubert) à 16:29
Température : 20.8°C
Pression : 1008 hPa
Humidité : 55%
Précipitation (24h) : 1 mm
Vent : Sud-Ouest (faible)