• Se connecter
Niveau : initié

Introduction

Qui pense hiver et froid pense neige...
Et pourtant contrairement aux idées reçues, ce n'est pas en plein hiver que les épaisseurs de neige les plus importantes ont été observées à Uccle... Et ce n'est pas quand il fait le plus froid qu'il neige...

Nous ne reviendrons pas ici sur la formation ainsi que sur les différents types de neige : vous trouverez toutes ces informations sur l'un de nos articles antérieurs ici : la neige : formation et chute
Par contre il est important de rappeler les situations atmosphériques et synoptiques propices à la neige pour notre pays. Les précipitations de neige donnant lieu à un enneigement du sol arrivent principalement lors de deux situations synoptiques :
- l'arrivée de masses d'air polaires maritimes ou directes, voire de masses d'air arctiques comme le 31 décembre 1978. Souvent, ces courants peuvent être associés à un "Polar Low", une dépression polaire. C'était le cas par exemple en fin novembre 2005.
- l'arrivée, sous des masses d'air continentales polaires de retour d'occlusion d'est : une perturbation en fin de vie nous revient par l'est, refroidie par les courants continentaux et réactivées par celles-ci, les précipitations peuvent parfois devenir abondantes comme en février 1991.
Dans la première hypothèse, les températures lors des précipitations neigeuses ne seront jamais fort éloignées du zéro degré, sauf en cas de masses d'air arctiques, mais c'est plus rare. Dans la seconde hypothèse, les températures sont plus froides lors des précipitations, de l'ordre de -5°C ou moins encore.


Bruxelles sous la neige, ici le Parc Royal de Laeken, le 5 janvier 2009.
C'est aux environs de cette date que la probabilité de voir un enneigement est la plus importante dans cette région.

Photo : Benoît Mievis.

Nous avons voulu présenter ici une analyse inédite sur l'enneigement à Uccle durant la période hivernale, détaillée statistiquement jour après jour, représentée sur le graphique ci-dessous. Certains résultats sont étonnants.



Comparaison de l'enneigement des hivers à Uccle : fréquence de l'enneigement jour par jour.

Chart will load here

Les mesures, enregistrées à Uccle à 8h le matin, sont en centimètre d'épaisseur de neige.
En parcourant le graphe avec la souris, vous aurez le détail du jour concerné.

Analyse du graphique : quelques réflexions

La première chose qui nous frappe en analysant le graphique ci-dessus, c'est la période durant laquelle les enneigements les plus importants ont été observés à Uccle : en fin novembre et début décembre ! Le record absolu de 34 cm a été observé les 29 et 30 novembre 1925. En 1973, à cette même date c'est 33 cm qui ont été mesurés. Plus près de nous, on se rappellera du 26 novembre 2005 avec 21 cm et du jour de la Saint Nicolas 1998 avec 20 cm mesurés. Tous ces enneigements furent consécutifs à des masses d'air polaires instables.
D'autres "pics" peuvent également être retrouvés en fin décembre, vers la mi-janvier et la mi-février, mais nettement moins spectaculaires.

Si on regarde maintenant l'aspect fréquence des enneigements, c'est vers le 4 janvier que la probabilité de trouver un sol enneigé (neige ou traces de neige) à Uccle est la plus élevée : 36.1%. Une autre période propice aux enneigements se dessine en fin février, du 15 au 25 environ dont chaque jour avoisine les 30% environ.
On remarquera que la période des jours aux alentours de Noël est particulièrement pauvre en fréquence d'enneigement : il faut attendre le 27 décembre pour voir une augmentation significative de cette fréquence. Cela explique pourquoi les Noëls blancs soient si rares chez nous (voir aussi l'article consacré aux Noëls blancs ici).
La fréquence de l'enneigement descend de façon continue à partir du début mars jusqu'en fin de seconde décade, avant de connaître en dernière décade de ce mois une brève remontée. A partir d'avril, l'enneigement à Uccle devient exceptionnel (voir ci-dessous).

Quand à la moyenne de la hauteur de neige observée à Uccle, c'est le 15 février qu'elle est la plus forte avec 1.33 cm.
Et oui, à Uccle on a beaucoup plus de chance de connaître une Saint-Valentin blanche qu'un Noël blanc ! Combien d'entre vous s'imaginent un jour de Saint-Valentin blanc quand on pense à ce jour ? On pense plutôt aux fleurs de printemps, et pourtant...

Analyse décadaire

Voici les plus hautes couches de neige observées à Uccle depuis 1889, triées décade par décade. Ces observations ont été à chaque fois relevées à 8 heures du matin.

OCTOBRE
1re décade: averse de neige fondante (08/10/1904)
2e décade: traces de neige au sol (16/10/1919)
3e décade: 5 cm (30/10/1941)

NOVEMBRE
1re décade: 7 cm (01/11/1934)
2e décade: 13 cm (16/11/1919)
3e décade: 34 cm (29 et 30/11/1925)

DÉCEMBRE
1re décade: 28 cm (03/12/1925)
2e décade: 18 cm (17/12/1950)
3e décade: 26 cm (28 et 29/12/1968)

JANVIER
1re décade: 18 cm (10/01/1985)
2e décade: 23 cm (13/01/1985)
3e décade: 18 cm (27, 28 et 29/01/1940)

FÉVRIER
1re décade: 20 cm (06/02/1901)
2e décade: 27 cm (11/02/1902)
3e décade: 17 cm (25 et 26/02/1942)

MARS
1re décade: 15 cm (02 et 03/03/1946)
2e décade: 12 cm (14/03/1906)
3e décade: 10 cm (28/03/1901)

AVRIL
1re décade: 4 cm (06/04/1935)
2e décade: 10 cm (12/04/1913)
3e décade: 2 cm (30/04/1938)

MAI
1re décade: traces de neige au sol (07/05/1902 et 01/05/1909)
2e décade: averse de neige fondante (14/05/1902)

REMARQUES

Le 10 février 1902 au soir, la couche de neige atteignait 35 cm à Uccle, ce qui constitue le record réel de neige à Uccle. Le matin du 11, il ne restait plus que les 27 cm repris dans le tableau.
Le 28 novembre 1973 au soir, la couche de neige atteignait 34 cm, égalant ainsi le record de 1925 pour novembre.
Le 29 décembre 1968 au soir, la couche de neige atteignait 29 cm. Il s'agit du record réel pour décembre.
Aux 10 cm observés le 28 mars 1901 au matin se sont encore ajoutés 5 cm, ce qui fait que le soir de ce jour-là, la couche de neige atteignait 15 cm.

Hélas, les observations de neige faites le soir sont incomplètes, ce qui fait que les statistiques (cf. graphique) se limitent aux observations du matin. Toutefois, il est probable que tous les phénomènes exceptionnels aient été repris.

A noter pour ceux que le sujet intéresse : une page de graphes interactifs concernant l'enneigement décadaire, hiver après hiver depuis 1889, sur notre site ici.


Neige d'antan ?

Nos aîeux nous le répètent sans cesse : "De mon temps, il y avait beaucoup de neige chaque hiver, maintenant c'est fini".

Si la mémoire sélective a tendance à ne retenir que les épisodes les plus marquants et à oublier les autres, biaisant la réalité, nous avons quand même voulu voir l'évolution de l'enneigement depuis 1889 à nos jours.

Alors, la neige a-t-elle diminué au cours des 100 dernières années ?
La réponse est oui... Et non.

Si au début du siècle précédent, on observait à Uccle une couverture neigeuse en moyenne pendant 25 à 26 jours par hiver, ce nombre a diminué à 16 à l'heure actuelle. Cette diminution est essentiellement liée au fait que la neige persiste moins longtemps au sol. L'épaisseur de la neige n'a par contre pas diminué. La plus haute couche de neige d'un hiver moyen continue à se situer autour des 9 à 10 cm. De même, les très forts enneigements (20cm ou plus) continuent à se produire une fois par 10-15 ans. Il y a même une légère augmentation du phénomène dans les années récentes. Deux hivers récents (1998-1999 et 2005-2006) ont connu des enneigements de respectivement 20 et 21 cm.

Ceci cadre bien avec le réchauffement climatique. Les températures et les précipitations augmentent, donc plus de neige qui tient moins longtemps.

Une analyse plus détaillée révèle que la diminution de la neige est surtout très marquée en fin de saison. La neige au sol devient de plus en plus rare en mars et quasi inexistante en avril. Pour le mois de mars, on remarque cependant depuis 2004 (2004, 2005 et 2006 et 2008) une tendance à des enneigements plus tardifs, dont le lundi de Pâques de 2008 qui reste encore dans toutes les mémoires, battant ainsi le record d'épaisseur de neige pour Uccle : on n'avait jamais observé une telle épaisseur de neige à Uccle (12 cm) si tard dans le mois de mars.

Pour arriver à ces conclusions, on a réparti la totalité des observations sur quatre périodes trentenaires :

Jours d'enneigement

Pér.30ans
OCT
NOV
DEC
JAN
FEB
MAR
AVR
MAI
HIVER
1888-1918
0.0
1.2
5.3
7.9
7.3
3.8
0.6
0.1
26.0
1918-1948
0.2
1.3
4.8
8.2
6.7
3.2
0.4
0.0
24.8
1948-1978
0.0
0.9
4.3
6.2
7.2
2.8
0.2
0.0
21.4
1978-2008
0.0
1.0
2.9
5.8
5.6
1.8
0.1
0.0
16.0


Hauteur maximale moyenne par mois et par hiver (en cm)

Pér.30ans
OCT
NOV
DEC
JAN
FEB
MAR
AVR
MAI
HIVER
1888-1918
0.0
0.9
2.6
4.8
4.1
2.5
0.5
0.0
9.3
1918-1948
0.2
2.4
4.2
5.1
3.3
2 5
0.2
0.0
10.0
1948-1978
0.0
1.9
4.2
5.0
4.2
2.2
0.2
0.0
9.9
1978-2008
0.0
1.1
3.1
5.2
3.8
1.1
0.0
0.0
9.1

Il est à remarquer que les jours d'enneigement sont en constante diminution déjà depuis les années 50. L'urbanisation progressive autour d'Uccle n'y est peut-être pas étrangère. Il faudrait comparer l'enneigement des Hautes Fagnes sur une longue période. Toutefois les données allemandes concernant la moyenne altitude (environ 1000 mètres) parlent également d'une diminution du manteau neigeux.

Quelques dates de neige précoce et tardive en Belgique

Chute de neige (fondante) la plus précoce : 19 septembre 1952 dans les Hautes Fagnes.
A Uccle, cette date se situe le 8 octobre 1904.

Première neige au sol : 11 octobre 1975 (2 cm à Botrange).
À Uccle, on a observé des traces de neige au sol le 16 octobre 1919.
Le 30 octobre 1941, on a observé 5 cm de neige au sol à Uccle.
À Zomergem en Flandre, on a même observé 13 cm le 24 octobre 1908.

Dans les années récentes, des averses de neige plus ou moins fondantes ont été observées dans de nombreux endroits du pays le 24 octobre 2003. A Uccle, un enneigement temporaire du sol a eu lieu vers l'heure du midi.

A noter que l'on aurait observé le 5 août 1880 de la neige au sol à Gand. Il y aurait même également eu de la neige le 17 juillet 1866 en Ardenne, le 2 juillet 1879 pluie et neige à Hasselt, 31 juillet 1893 pluie et neige à Gand.
Et encore de la neige le 10 août 1887 à Turnhout, le 21 août de cette même année à Bourcy près de Bastogne. A nouveau un 5 août à Gand en 1888. On a observé de la neige qui a tenu au sol le 22 août 1896 à Bousseigne-Neuve (près de Givet) et le 26 août de cette année à Sart-lez-Spa.
(source Klimaatgemiddelden en weerextremen in België, L. Landuyt en G.D. Schietecat).

Mais tout cela doit être pris avec des pincettes. Le 17 juillet 1866, les températures à l'Observatoire de Bruxelles étaient les suivantes : 12,5°C pour le minimum et 23,7°C pour le maximum. Même si les méthodes de mesure de l'époque peuvent être entachées d'une erreur de 1 à 2°C, ces températures ne semblent pas permettre des chutes de neige en un endroit quelconque de la Belgique. D'autant plus que la température maximale de la veille a été de 24,8°C et la température maximale du lendemain, 21,7°C. Donc aucun front froid d'envergure n'était à l'horizon.

Voici les températures minimales et maximales obervées à Bruxelles (à Uccle après 1890) pour les autres dates citées:

02/07/1879 : 10,2°C/17,6°C
05/08/1880 : 12,7°C/25,2°C (mais il est vrai que cette date est peut-être erronée)
10/08/1887 : 11,8°C/20,1°C
21/08/1887 : 9,0°C/17,7°C
05/08/1888 : 9,3°C/15,8°C
22/08/1896 : 12,6°C/19,0°C
26/08/1896 : 9,8°C/15,6°C

Il nous est hélas difficile sinon impossible de retrouver les situations atmosphériques correspondantes de l'époque. il est donc plus probable de penser que de grosses averses de grêle, laissant temporairement un sol tout blanc, auraient été confondues avec des averses de neige. D'autant plus que les températures basses avec une relativement faible différence entre minima et maxima du 5 août 1888 et du 26 août 1896 laissent supposer la présence de courants maritimes polaires de nord-ouest, sans doute instables. Cela a été confirmé par des cartes des situations atmosphériques de ces deux jours, les seules que nous avons pu retrouver pour les périodes reprises ci-dessus.

A noter encore que pour Uccle, le dernier enneigement significatif a eu lieu le 30 avril 1938 (2 cm de neige au sol). Les dernières traces de neige au sol pour cette station ont été relevées le 7 mai 1902 et les dernières chutes de neige le 14 mai 1902.

Dans les Hautes Fagnes, les données sont les suivantes :
Dernier enneigement : le 22 mai 1987
Dernières chutes de neige : le 17 juin 1923
Premier enneigement : le 6 octobre 1917
Premières chutes de neige : le 4 septembre 1925
Nous reviendrons pécifiquement lors d'un prochain article sur l'enneigement de nos Hautes Fagnes.

 

Un merci tout particulier à Robert Vilmos pour l'excellent travail préparatoire à cet article.

Newsflash

  • Les Noëls blancs en Belgique

    Les Noëls blancs en Belgique

    Analyse statistique sur l'enneigement à Noël en Belgique durant ces 30 dernières années.
  • Résumé octobre 2017

    Résumé octobre 2017

    Octobre 2017 : températures anormalement excédentaires, quantité de précipitations anormalement déficitaires, insolation normale
  • Neige en automne : pas si rare ?

    Neige en automne : pas si rare ?

    La neige est évidemment surtout présente en hiver, mais il arrive parfois qu'elle arrive dès l'automne, dans nos Hautes Fagnes bien sûr,mais parfois aussi dans le reste du pays.
  • Tendances saisonnières du 31 octobre

    Tendances saisonnières du 31 octobre

    Que nous réserve l'hiver cette année ? Pour tout savoir jusqu'à trois mois, via notre abonnement PREMIUM
  • Flash du 17 octobre: Soleil rouge !

    Flash du 17 octobre: Soleil rouge !

    Ce matin beaucoup de Belges l'auront vu : un soleil rouge-orangé, alors que le soleil était déjà levé depuis un bon moment. Explications.

Prochains jours

Mardi 10° 11°
Mercredi 12°
Jeudi 15°
Vendredi 10°
Samedi 10°

Relevé à 18:30

  • Ostende : 11°
  • Gand : 11°
  • Anvers : 11°
  • Bruxelles : 10°
  • Charleroi : 9°
  • Namur : 8°
  • Liège : 9°

Météo à la une

  • Consulter MeteoBelgique partout

    Consulter MeteoBelgique partout

    MeteoBelgique vous accompagne partout, via votre PC, tablette ou smartphone !
  • Modèle WRF

    Modèle WRF

    MeteoBelgique vous propose ses cartes du modèle WRF à maille fine.
  • Météogramme WRF

    Météogramme WRF

    Consulter nos propres météogrammes basés sur le modèle WRF pour n'importe quel code postal en Belgique !

Observation temps réel

Cour-sur-Heure à 18:32
Température : 8.9°C
Pression : 1013 hPa
Humidité : 93%
Précipitation (24h) : 0 mm
Vent : Sud-Est (faible)